Un peu d'histoire.

C'est en 1916, pour faire face à la menace sous-marine allemande, qu'a été créé à Rochefort (comme dans 16 autres lieux), dans le but de constutuer un réseau continu de défense côtière) un centre d'aérostation navale, chargé à la fois de surveiller le littoral et de contribuer à la formation des personnels de l'aéronautique navale.
Cette création marque le début du passage progressif dans la cité charentaise de la suprématie maritime, mise à mal par le déclin progressif de l'arsenal, à la domination de l'aérien, très net aujourd'hui.
Le centre de Rochefort dispose dès 1918 de deux hangars mobiles et du premier fixe. Relayant Saint-Cyr dans la vocation d'école, Rochefort, désormais principale base d'aérostation de la Marine, devient Centre-école d'aérostation maritime en juillet 1918 puis centre-école d'aéronautique maritime en mars 1923.
Après la Seconde Guerre mondiale, la base Rochefortaise restera dédiée aux écoles de l'Aéronautique navale, jusqu'au désarmement en 2002 du Centre-école de l'Aéronautique navale.

 
 
   
Collection Henri Marty
 


 

 
   

 

La ville de Rochefort, qui a connu son essor notamment lors de la création de son arsenal maritime, a vu naitre Latouche-Tréville et a été connue par le célèbre Pierre Loti.
 
 
   

 

 
 La Porte de l'Arsenal  La Corderie Royale





Brevet Elémentaire & Cours de Formation d'Officier Marinier

Période du 2 août 1971 au 4 mars 1973

  

    

Le CEAN est alors commandé par le CV RAISON depuis le 11 septembre 1970.

Après les vacances du mois de juillet, les élèves maistranciers des lycées techniques Rouvière de Toulon et Kérichen de Brest, désignés pour la spécialité d’électronicien d’aéronautique navale (DARAE), se retrouvent au centre école de Rochefort.

Les cours ne commençant qu’au mois de septembre, nous sommes employés à repeindre les différents locaux de l’école.
Par bonheur, je ferai une escapade sur Aix-en-Provence : avec pour mission livrer une voiture au profit du Commandant en Second, le CV PAURIOL.

 

 

 

     

 Les maistranciers « aéro » de Saint-Raphaël nous rejoignent pour effectuer ce cours long de 18 mois : 6 mois pour le brevet élémentaire et 12 mois pour le cours de formation d’officier marinier appelé à l'époque le cours de gradé.

L'école des électroniciens est alors dirigée par le LV ABAUTRET.

 

 

 

 

1 Entrée

2 Carré des Officiers

3 Centre Vie des Officiers
Mariniers et de L'Equipage

 

4 Foyer de l'Equipage

5 Bâtiment
Commandement

6 Ecole des Photographes

 

7 Services Techniques

8 Ecole des Mécaniciens d'Aéronautique

9 Ecole des Electroniciens d'Aéronautique



    

 En dehors des journées d’enseignement, les élèves effectuent un service de garde par division soit tous les six jours.

La garde consiste le plus souvent à effectuer des rondes sur le site de la pyrotechnie de Vergeroux.

 


 
 Le Hangar Dodin qui date de 1930   Un Neptune P2V7
   
 Vergeroux

 Dortoir

 

 Caserne de Martrou

  Caserne de Martrou


 

 

 

   

 A l’occasion d’une semaine de corvée pour toute la classe, j’ai le bonheur de me retrouver dans la cuisine de la caserne de Martrou : corvée de patate et de salade, et nettoyage des gamelles. J’y revois mes anciens camarades de Rouvière qui suivent la formation d’électrotechnicien de l’aéronautique navale (ELAER).

 

 

 

 
 Le Pont Transbordeur de Martrou,
inauguré en 1967 par Michel DEBRE, ministre de l'Economie 
et des Finances

 

 

   

 

 

 

  1er janvier 1972 : Passage au grade de Second Maitre de 2ème classe  

 



 

     Le 11 février 1972, l'Amiral de JOYBERT est nommé Chef d'Etat-Major de la Marine.

Visite du CEAN par Michel DEBRE, Ministre de la Défense. Il nous fait un discours dans le foyer du marin. A noter que ce dernier était décoré par des fresques humoristiques de Luc-Marie BAYLE. 
 
 
     

 

 

  1er mars 1972 : Attribution de la spécialité d'électronicien d'aéronautique (DARAE)  

 


 

   

 5 septembre 1972 : Prise de commandement par le CV NARBEY.


 

 



Brevet Supérieur

Période du 19 août 1974 au 6 juillet 1975

 

   

Les cours sont suivis dans un bâtiment annexe de type Fillod avec en décor les prairies du bord de la Charente où paissaient de tranquilles vaches.

L'école est alors dirigée par le LV DRACH. Le chef de cours des BS est l'EV CAMESCASSE assisté par l'OT3 PAULIC.

 

 

 

   

 9 septembre 1974 : Prise de commandement par le CV PAURIOL.



 
 La salle de cours  

 

 

   

Au centre, le PM PACATTE décédé
lors d'un crash d'Atlantic à Djibouti

Des marins perdus au mileu des terres
direction Chinon et Tours



   

Un exercice de débarquement a lieu sur l'ile de Ré. Les ennemis les plus féroces sont les moustiques. Au petit matin, un des fusiliers de l'encadrement jette une grenade au plâtre au milieu des élèves en train de dormir. Notre malheureux camarade Le Pivert voit son pied entaillé et ensanglanté, c'est un succès ...

En fin de cours un voyage de fin d'études est organisé sur Chinon (visite de la centrale nucléaire) et Tours où nous dégustons un superbe brochet au beurre blanc, puis logeons sur la base aérienne.

 

 

 

 Centrale de Chinon

 Tours et la Loire

 

 

 

 

Plunian - Lambierge - Mello - Ruelle - Laurent - Cardinal - Neveu - Hérault - Dolou
Soyer - Vicens - Barbier - Appriou - Le François - Vandenburie - Augereau - Noret
Le Pivert - Pacatte - Faou - Bars - Berquet - Heurtin - Le Jean - Passerat




 

 

 

   

 

Vous avez apprécié la page alors

 

 

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement