A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 

 


 
 
A
 
  
ALFA signifie : "J'ai un scaphandrier à l'eau. Tenez vous à distance et approchez lentement. "

 

 
  Abattée, abattre    Se dit d'un bâtiment dont l'avant s'écarte du lit du vent.
       
  Abord    Mettre un objet en abord, c'est le placer le plus loin de l'axe d'un bâtiment.
       
  Accoster, accoste, accostage    S'approcher à toucher un quai ou un bâtiment. Manoeuvre d'accoster.
       
  Adonner    Le vent adonne lorsqu'il devient plus favorable qu'il n'était, lorsque sa direction varie dans le sens favorable à la route, et tend à souffler sur la partie arrière du navire.
       
  Affaler    S'emploie dans le sens de descendre, amener.
       
  Alidade    Instrument permettant de prendre des relèvements.
 
     
 
 
  Allure    Direction de la route que suit un bâtiment par rapport à celle du vent. Plus près (plus près serré, plus près bon plein), vent de travers, largue (grand largue), vent arrière.
 
       
 
  Amariner    C'est prendre possession d'un bâtiment après l'avoir forcé à amener son pavillon, soit à la suite d'un combat, soit par menace.
Par extension, une personne amarinée est une personne qui résiste bien à la mer.
       
  Amarrer     Fixer au moyen d'amarres.
       
  Amener     Abaisser, faire descendre.
       
  Amures    Elles définissent le côté du bateau d'où vient le vent. Un navire peut être tribord ou bâbord amures.
       
  Apiquer     Incliner dans la direction de haut en bas.
       
  Appareiller, appareillage   Partir, prendre le large.
       
  Appuyer   Hâler, raidir un cordage pour soutenir ou fixer l'objet auquel il aboutit.
       
  Araignée   Réseau de petites lignes à œil placées à chaque extrémité de la toile du hamac pour le suspendre ; elles se réunissent à deux boucles métalliques ou organeaux d'où partent les rabans de suspension.
 
       
  Ardent   Se dit d'un bâtiment tendant de lui-même à se rapprocher du lit du vent.
       
  Armer   Armer un bâtiment, armer une embarcation : c'est fournir le matériel et le personnel nécessaires pour permettre au bâtiment ou à l'embarcation de naviguer.
       
  Arraisonner    C'est questionner un bâtiment sur son chargement, sa destination, ses passagers, etc.
       
  Arrimer, arrimage    Arranger, placer en ordre.
       
  Aveugler    Aveugler une voie d'eau, c'est boucher provisoirement.
       
  Avitailler, avitaillement   Approvisionner un navire en vivres, en matériel.
       
 

 




 
  B   
BRAVO signifie : je charge (ou décharge) des marchandises dangereuses.



 
  Bâbord   La partie du navire située à gauche d'un observateur placé à l'arrière
et regardant vers l'avant.
 
         
  Bâbordais   L'équipage est divisé en deux bordées : les bâbordais et les tribordais.  
         
  Baille    Espèce de baquet pouvant contenir de l'eau le plus souvent. Surnom de l'Ecole Navale.  
         
  Balancer    Balancer les machines. Mettre en marche très doucement afin d'en vérifier le fonctionnement.  
         
  Balise, balisage    Tourelles, fuseaux, bouées, enfin toute marque indiquant la présence d'un chenal, rocher, banc, épave ou obstacle quelconque.  
         
  Bande    Inclinaison que prend un bâtiment sur un bord.  
         
  Barbotin    Couronne portée par le cabestan et portant les empruntes des mailles de la chaîne.  
         
  Bastingage    Casier, logement servant à ramasser, "serrer" les hamacs. Une toile les recouvre et les protège des intempéries.  
         
  Berne    Mettre en berne le pavillon national. Signal de détresse, de deuil, demande de secours. Avoir son pavillon en berne.
 
 
       
 
 
  Bidel   C'était le nom d'un dompteur à la fin du XIXème siècle. Il avait élaboré un règlement extrêmement précis concernant le travail de ses employés, et qui prévoyait des sanctions et des amendes en cas de retards, de bagarres ou de paresse.
C'est devenu le surnom donné au capitaine d'armes qui est chargé de la discipline dans les unités de la marine nationale.
 
 
       
 
 
  Bidou    Diminutif du mot breton bidouric qui signifie le jeune, le petit. Dans la marine, c'est le plus jeune des officiers mariniers, dans le grade le moins élevé. C'est l'équivalent du midship du carré des officiers.
 
 
       
 
 
  Bitte    Sorte de manchon cylindrique vertical en fonte ou en acier moulé servant à la manoeuvre. "Prendre un tour de bitte", c'est faire un tour complet avec la chaîne de mouillage autour de la bitte afin que l'effort de l'amarrage ait lieu sur la bitte.
 
 
       
 
 
  Bosse, bosser    Bout de cordage souple (ou de chaîne légère) qu'on frappe sur une manoeuvre courante pour l'empêcher de courir et permettre de la tourner.  
         
  Bossoir    Pièce métallique destinée à suspendre les embarcations et permettant de les "amener" ou les "hisser".  
         
  Bouée    Corps flottants. Bouée d'ancre. Bouée de sauvetage. Bouée de balisage.
 
 
     
 
 
  Bout    Avant. Extrémité. Morceau de filin.
Bout de bois : expression qui désigne un charpentier.
 
         
  Brasse    Mesure de longueur valant environ 1,83 mètres.  
         
  Brasser    Faire pivoter au moyen d'unbras. Faux-bras : cordage installé le long du bord.  
         
 


 


 
   
CHARLIE signifie : oui.

 


 
  Cabestan   Treuil à axe vertical mû mécaniquement ou à bras d'hommes.
 
       
 
  Câblot   Petit câble d'environ 100 mètres servant à mouiller une embarcation
au moyen d'un grappin ou d'une petite ancre. 
       
  Cabotage   Naviguer le long des côtes. Se dit des bâtiments de commerce. 
       
  Caillebotis    Treillis en lattes de bois ou de fer servant à recouvrir les ouvertures par lesquelles on veut faire pénétrer l'air ou la lumière où à protéger certaines parties de ponts ou de passerelles.
 
     
 
  Calier    Homme employé spécialement à la distribution de l'eau douce.
       
  Cambuse    Magasin où se fait la distribution des vivres.
       
  Canot   Embarcation non pontée mue à la rame, à la voile ou au moteur.
 
       
 
  Capeler    Passer l'oeil d'une amarre sur un bitte ou un taquet. Par extension : capeler une vareuse, un tricot, etc, les mettre en faisant passer la tête par l'ouverture.
       
  Capitaine de Pavillon   Commandant du navire sur lequel un amiral a sa marque.
       
  Cartahu    Nom de tout cordage volant, long de 30 à 50 mètres et épais de 3 centimètres, utilisé pour monter ou descendre du bord ou des hunes des objets de poids léger. Cartahu de linge : cordages tendus horizontalement d'une hune à l'autre, sur lesquels on met le linge à sécher.
 
       
 
  Chambre    Partie arrière d'une embarcation réservée aux passagers.
       
  Chaumard    Pièce métallique destinée à guider une aussière.
 
       
 
  Choquer    Filer ou lâcher un peu d'un cordage.
       
  Coffre    Grosse bouée servant à l'amarrage des bâtiments.
 
     
 
  Collecteur    Gros tuyautage.
       
  Coqueron    Compartiment servant d'armoire ou de caisson pour les vivres ou les conserves.
       
  Cordes    Terme à proscrire du langage marin, sauf "corde de la cloche" : corde servant à sonner la cloche du bord.
 
       
 
  Coupée    Ouverture, à tribord ou à bâbord, pour donner accès aux échelles qui permettent de descendre du bord ou d'y monter.
 
     
 
  Coursive    Terme désignant les passges étroits, corridors qui se trouvent à l'intérieur d'un navire.
 
       
 
  Culer    Se dit d'un bâtiment qui va en arrière.
       
 


 



 
   
DELTA signifie : restez à l'écart, je manoeuvre avec difficulté.

 


 
  Dalot   Trou pour l'écoulement des eaux. 
       
  Décapeler   Enlever en faisant passer par dessus. 
       
  Déraper    Un navire dérape lorsqu'il enlève du fond sa dernière ancre pour appareiller.
       
  Dérive, dériver    Angle formé par l'axe du navire et la trajectoire sur l'eau. En artillerie, la dérive c'est la correction sur la direction de la ligne de visée.
       
  Désaffourcher   Lever une des deux ancres qui tiennent le navire affourché.
       
  Dominique   Surnom de la caisse du bord, renfermant l'argent de la solde de l'équipage. Commandement du maître d'équipage provoquant le rassemblement de l'équipage pour la remise de la solde.
       
      Corvées de marins venant chercher Dominique à la trésorerie principale de Toulon.
 
  Dormant    Extrémité du garant qui est fixe.
       
  Drôme    Ensemble des embarcations d'un navire.
       
 


 




 
   
ECHO signifie : je viens sur tribord.



 
  Echelle   Espèce d'escalier mobile destiné à établir la communication entre les ponts. 
       
  Echouer, échouage   Un navire s'échoue lorsque sa quille vient à toucher le fond, il s'arrête et cesse de flotter librement. 
       
  Ecoutilles   Ouvertures carrées, pratiquées dans les ponts pour permettre le passage des hommes et des matériels.
 
       
 
  Ecubier    Trou pratiqué à l'avant dans les joues du navire et qui donne passage aux chaînes des ancres.
 
     
 
  Embosser   Amarrer un navire sur des ancres mouillées à l'avant et à l'arrière de façon à le maintenir dans la direction souhaitée.
       
  Encablure    Mesure de longueur de 120 brasses soit environ 200 mètres, pour évaluer les courtes distances.
       
  Endurer    Diminuer l'effort qu'on exerce sur les avirons.
       
  Epontille, épontiller    Appuis en fer ou en bois placés sous les baux pour soutenir les ponts. Epontiller : maintenir, consolider.
       
  Essarder    Essuyer, assécher avec un faubert ou une serpillère.
       
  Etaler    Résister. Tenir bon. Ne pas laisser filer, faire forcer une amarre.
       
 


 




 
   
FOXTROT signifie : je suis désemparé, communiquez avec moi.


 


 
  Fanal    Lanterne (fanal de ronde, fanal de signaux, etc.). 
 
       
 
  Faubert    Sorte de balai en filin destiné à essarder (essuyer) les parties hulides des ponts. 
       
 
  Franchir une voie d'eau   Extraire au moyen des pompes plus d'eau qu'il n'en pénètre. 
       
  Frapper   Amarrer, lier. Frapper un cordage : c'est fixer le cordage sur un objet quelconque fixe ou mobile. 
       
 


 




 
   
GOLF signifie : je demande un pilote.



 
  Gabier   Matelot d'élite particulièrement entraîné au service dans la mâture.
 
       
 
  Gaïac ou gayac   Bois huileux et très dur employé pour la fabrication des réas, et employé sur les coussinets de paliers de lignes d'arbres.
       
  Gaillard    C'est le pont le plus élevé d'un navire discontinu dans sa partie centrale,
la partie du pont qui se trouve à découvert s'appelle "Gaillard".
       
  Garand   Cordage d'un palan. 
       
  Garde-rat   Objet placé sur les aussières qui empêche les rats de monter à bord.
 
       
 
  Gisement   Angle que fait l'axe du bâtiment et la direction d'un objet.
       
  Gréer   Garnir une embarcation, un mât, de voiles, poulies, cordages, etc.
       
  Guidon   Pavillon rectangulaire cranté.
 
       
 
  Guindeau   Treuil servant pour lever les ancres ou les manoeuvres de force.
 
       
 


 




 
   
HOTEL signifie : j'ai un pilote à bord.



 
  Hâler   Tirer au moyen d'un cordage. 
       
  Hallebarde  
 Arme d'hast (arme offensive), terminée par une lame pointue, et portant d'un côté un fer en forme de hache ou de croissant et de l'autre un fer en forme de crochet. Arme de parade employée auprès des hautes autorités, avec deux hallebardiers pour les Amiraux et un seul pour les Capitaines de Vaisseau.
 
       
 
  Hisser   Elever, faire monter. 
       
 


 




 
   
INDIA signifie : je viens sur bâbord.


 
  Insubmersible Un bateau est dit insubmersible lorsqu'il ne peut pas couler.
     
  Itague  Manoeuvre courante permettant de hisser quelque chose. L'iatue est un palan composé d'une poulie dans laquelle passe un cordage. Une de ses extrémités fait dormant à un point fixe et l'autre constitue le courant sur lequel on tire.
 
     
 
     
     
 


 




 
   
JULIET signifie : j'ai un incendie à bord et je transporte des marchandises dangereuses. Tenez vous à distance.



 
   Jouer   Le vent joue lorsqu'il varie souvent et rapidement. 
       
       
       
 


 




 
   
KILO signifie : je désire communiquer avec vous, transmettez.



 
   Kiosque   Petits abris vitrés pour protéger le personnel contre la mer. Kiosque de sous-marins. 
 
       
       
       
 


 




 
   
LIMA signifie : stoppez votre navire immédiatement.



 
  Largue, larguer   Largue : allure d'un navire qui reçoit le vent sur l'arrière du travers. L'allure du grand largue se situe entre le largue et le vent arrière.
Larguer un cordage, c'est le laisser aller, l'abandonner, le démarrer, le détourner. 
       
  Lever   Lever l'ancre, appareiller, partir. 
       
  Lit   Lit d'une rivière, endroit où elle coule. Lit du vent : direction d'où souffle le vent.
       
  Loch   Appareil destiné à mesurer la vitesse d'un navire.
 
     
 
  Lofer   Raprocher l'avant du navire du lit du vent. Gouverner plus près du vent.
       
  Lover   Lover un cordage, c'est le ployer en rond de façon à former une glène. On love ordinairement de gauche à droite. Lover à contre (droite-gauche).
       
 


 




 
   
MIKE signifie : mon navire est stoppé et n'a plus d'erre.

 


 
  Maille   Anneau d'une chaîne. Compartiment des fonds, en général vide. 
       
  Maillon   Longueur de chaîne valant 30 mètres. Mouiller un maillon. 
       
  Manoeuvre    Evolution. Mouvement.
       
  Marie-salope    Bateau muni d'une trappe, destiné à transporter hors des ports et des rades, les boues, vases, sable, détrtus,etc.
 
       
 
  Marque   Synonyme de pavillon pour un amiral.
 
       
 
  Mille marin    Mesure de longueur. Le mille vaut 1852 mètres.
       
  Mollir    Mollir un cordage, diminuer sa raideur. Le vent, la mer molissent lorsque leur force ou leur agitation diminue.
       
  Mouiller    Jeter l'ancre.
       
 


 




 

Vous avez apprécié la page alors


 


     
 





 

 



 
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement