Période du 1er juin 1981 au 16 mai 1982

 

Vue de la presqu'île de Saint-Mandrier

 
   

Le Centre d'Instruction Naval de Saint-Mandrier est situé dans le Var. Aujourd'hui, devenu la plus grande école de la marine, il s'étend sur 90 hectares répartis sur deux sites reliés par un tunnel. Au nord le site de Saint-Georges (ex GEM)  formes les spécialités de mécaniciens, d'électrotechniciens et d'électromécaniciens de sécurité. L'école des mécaniciens a été rattachée en 1993. Au sud le site Cépet forme la plupart des autres spécialités relatives aux système de détection, de transmission et d'armes.

 


 

 

 
   
   


 

   

1er juin 1981 : Début du précours au cours du Brevet Energie.

Les Officiers désignés pour la spécialité "Energie" intègrent l'Ecole des Officiers Energie  qui se trouve au Centre d'instruction Naval de Saint-Mandrier. Avec nos camarades Officiers de réserve en situation d'activité et nos camarades Officiers étrangers, nous suivons une remise à niveau, pendant que nos camarades de l'Ecole Navale suivent un stage embarqué.

 

 

 

1er août 1981 : Passage au grade d'Enseigne de Vaisseau de 1ère classe  

 

 
 

   

31 août 1981 : Début du Cours du Brevet Energie.

Les cours théoriques nous préparent à devenir des chefs de service Energie-Propulsion-Sécurité pour les bâtiments de surface voire pour les sous-marins (pour un tiers d'entre nous).

Les cours pratiques se déroulent au Groupe des Ecoles de Mécaniciens, généralement l'après-midi.

 

 

 

Promotion des Elèves Energie 81/82 autour du CF Liagre



 
   Visite du Centre d'Etudes Atomique de Cadarache
   

 


 

   

 

 

 

    

19 au 23 avril 1982 : Voyage d'études en région parisienne.

D'abord reçus à l'Etat-Major de la Marine par le Chef du Bureau Matériel/Energie-Propulsion, nous allons visiter plusieurs sociétés mais aussi l'UTO qui est chargé du suivi de la sécurité nucléaire des centrales installées en France.

 

 

   

   
   

 

   26 avril au 14 mai 1982 : Stage de Qualification Supérieure de Sécurité à Querqueville.

Nous retrouvons Cherbourg et les plaisirs de la sécurité en particulier ceux qui se déroulent à bord du Lucifer.

 
     


 

   
   

 


 

   15 et 16 mai 1982 : Weekend de relache à Brest.

En effet, je suis à Brest, car le 17 j'embarque à bord de la Corvette Montcalm, pas le temps de faire le trajet Cherbourg-Toulon-Brest en 48 heures.

J'ai eu le bonheur de choisir la corvette Montcalm, cette dernière, toute neuve, vient de finir sa traversée de longue durée et va prochainement être admise au service actif. Je sais qu'elle va être affectée à l'Escadre de la Méditerranée, d'où mon choix.

 
     

 


 

   
   

 


 

  

Le Drapeau des Cannoniers Marins

Il est actuellement confié à la garde du centre d'instruction naval de Saint-Mandrier.

Il fut le résultat d'une souscription publique des Toulonnais pendant le premier conflit mondial, en hommage aux glorieux canonniers marins.

Ce drapeau porte :

  • au centre des quatre couronnes d'angle, les initiales C.M.
  • les inscriptions suivantes :

 Champagne 1915
 Verdun 1916
 Somme 1916
 Malmaison 1917
 Bataille de France 1918

  • les décorations suivantes :

 Croix de guerre 1914/1918 avec palme
 Croix de guerre 1939/1945 avec palme
 Médaille militaire

Dans la cravate il est écrit sur l'un des pans : «Don patriotique de la Ville de Toulon»

 

 

 
   

 

 

Vous avez apprécié la page alors

 




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement