33 années de Marine, ci-après 17 affectations passées d'apprenti mécanicien à Premier-Maitre électronicien d'aéronautique, puis d'Aspirant à Capitaine de Frégate.

 

 

 

    

Intégré en mars de l'année 1968 au Groupe Ecoles de Mécaniciens (GEM), à l'école des apprentis mécaniciens de la Flotte (EAMF) puis à l'école de Maistrance, j'ai ensuite rejoint le Centre Ecole de l'Aéronautique Navale (CEAN) de Rochefort pour une formation d'électronicien de l'aéronautique navale (DARAE).

Après une année passée sur la Base Aéronavale de Hyères dans le Var, je suis retourné à Rochefort pour y suivre le cours du brevet supérieur de DARAE, pour être réaffecté à nouveau sur la BAN de Hyères.

 

 
 

Reçu au concours de l'Ecole Militaire de la Flotte (EMF) en 1979, j'ai rejoint le Groupe des Ecoles du Poulmic pour y suivre la formation initiale d'Officier de Marine. Puis après l'école d'Application des Officiers de Marine à bord du Porte-Hélicoptère JEANNE D'ARC et de sa conserve l' Escorteur d'Escadre LE FORBIN, j'ai rejoint le Centre d'Instruction Naval (CIN) de Saint-Mandrier pour y suivre le cours d'Officier Energie (mécanique, électricité et sécurité).

Un premier embarquement à bord de la corvette MONTCALM, comme chargé du service électricité et chef de la brigade sécurité, s'est suivi d'une affectation à bord de l'aviso PREMIER MAITRE L'HER.

Retour à la maison mère, le GEM, pour y enseigner notamment l'hydraulique et le froid aux cours d'Officiers.

Puis départ vers l'Outre-Mer, la Polynésie précisément, pour une affectation à bord de l'Aviso-Escorteur ENSEIGNE DE VAISSEAU HENRY : activités variées; car après le port de Papeete, j'ai rejoint le port de Lorient pour un carénage puis le port de Brest; l' EV HENRY devenant alors conserve du Porte-Hélicoptères JEANNE D'ARC.

 
   

Puis me voilà désigné pour le CEPMAN (Centre d'Etudes Pratiques du Matériel Naval) pour le suivi des avaries des installations coque, machine, électricité, avant d'intégrer le nouvel état-major de la Force d'Action Navale (ALFAN).

Impliqué dans la sécurité incendie, je rejoins ensuite le Bataillon de Marins-Pompiers de Marseille (BMPM), où j'y découvre les activités de la Sécurité Civile.

Mais tout a une fin, je suis alors affecté en 2000 sur la BAN de Saint-Mandrier comme Commandant Adjoint Equipage. La boucle est bouclée, retour dans l'aéronautique navale et à Saint-Mandrier. Fin de carrière en 2001.

 

 

 




 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement